samedi 8 février 2014

Un coup d'oeil à ma semaine!

Bonjour!

La semaine a été.. rock and roll! Évaluations, corrections, élèves fatigués et démotivés, fiou! Vivement la fin de semaine pour tout le monde!

Voici un minuscule aperçu de ma grosse semaine!

 Nous avons terminé notre projet sur l'électricité. Nous avons fait une évaluation théorique. Pour m'assurer que tous mes élèves étaient sur la même longueur d'onde, j'ai fait un jogging de sciences en révision. Les élèves ont bien aimé! Je garde l'idée dans ma banque de: je dois en faire plus!
 Nous avons aussi terminé la matière en univers social pour l'évaluation (que je viens de me rendre compte que nous n'avons pas encore reçu de l'imprimerie...flûte). Nous avons vu le Québec dans les années 1980. Avec les élèves, nous avons construit un organisateur graphique où nous retrouvons les différents thèmes (population, langue, territoire) et les points importants à retenir. Certains élèves un peu mêlés ont aimé car, selon leurs mots, ça la fait de l'ordre dans ma tête! Tant mieux!

J'ai essayé un nouveau jeu en classe avec mes élèves. Le jeu s'appelle Scoot. J'ai vu l'idée sur les blogues anglophones. C'est très simple à jouer. Sur chacun des pupitre se trouve une carte avec une question à répondre. Les élèves ont un temps chronométré pour répondre. Lorsque l'enseignant dit SCOOT, les élèves changent de bureau et répondent à la question suivante.
Pour ma part, nous avons joué à Scoot des inférences des sentiments et des émotions (bientôt en ligne sur le Jardin de Vicky, je dois corriger quelques trucs avant...)

En gros, les élèves et moi avons bien aimé. Le hic, c'est que je croyais qu'ils pourraient s'organiser un trajet par eux-mêmes. Pas besoin de souligner que le jeu a dû être arrêté à plusieurs reprises car certains élèves arrivaient à un bureau où ils avaient déjà répondu et certaines cartes avaient commencé à bouger de bureau lorsque j'avais bien averti du contraire! Nous avons fait à peu près la moitié du jeu avant que j'arrête. Par contre, les élèves se déplaçaient en silence et étaient motivés. Nous avons ensuite fait un retour ensemble sur les inférences.

La prochaine fois, je ferai un trajet d'avance (peut-être avec des flèches en post-its...). Mon but était vraiment de leur faire voir la large gamme d'émotions qu'un humain peut ressentir autre que la joie et la colère. Durant le dîner, je les entendais se dire: Arrête, tu me contraries! Tu es trop fébrile! (Haha, bingo!


 Est-ce que je vous l'ai dit que nous étions en évaluations? Mes collègues et moi prenons vraiment soin de prévoir les évaluations longtemps en avance et de les distribuer équitablement tout au long de l'étape. Je suis quelqu'un qui n'empile pas la correction. Je corrige dans la même journée souvent. Sauf que là, j'ai l'impression de courir à la vitesse 10 sur un tapis roulant avec les évaluations et la correction. Je sais que ça va se calmer pour un petit bout après le 2e bulletin. Mais pour l'instant, je ne sais pas pour vous, mais moi, je suis essoufflée!

J'ai pris quelques photos de nos véhicules électriques.




Vendredi qui vient, c'est la St-Valentin! Que faites-vous pour souligner l'événement dans vos classes? Pour ma part, je ne le souligne pas vraiment (à part donner des smarties aux élèves) parce que ce n'est pas vraiment la fête préférée de mes bébés ados... J'ai eu cette semaine une question du genre: « Mme. Karine, est-ce qu'on est obligé de s'habiller en rouge à la St-Valentin? ». Le pauvre. Je ne lui ai pas dit qu'il portait cette couleur 3 fois par semaine depuis le début de l'année. ;)

Bonne semaine!


3 commentaires:

  1. Et mes élèves de 1re secondaire, portant à l'année longue un demi-uniforme (chandail) sont fébriles à l'idée de s'habiller en rouge vendredi!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai une question concernant Scoot. Je l'ai vu sur le Jardin de Vicky. Je me demandais si tu avais fait une liste de sentiments/émotions avec les élèves avant afin qu'ils puissent répondre autre chose que joie/colère/content, etc....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui! J'ai fait une tempête d'idées avant et après lorsque j'ai fait un retour, on s'est rendu compte que les émotions étaient plus nombreuses qu'on le pensait. Suite à cela, certains élèves ont utilisé les nouvelles émotions apprises dans leur texte (indécision, contrariété, etc.)

      Supprimer